O que é este blog?

Este blog trata basicamente de ideias, se possível inteligentes, para pessoas inteligentes. Ele também se ocupa de ideias aplicadas à política, em especial à política econômica. Ele constitui uma tentativa de manter um pensamento crítico e independente sobre livros, sobre questões culturais em geral, focando numa discussão bem informada sobre temas de relações internacionais e de política externa do Brasil. Para meus livros e ensaios ver o website: www.pralmeida.org.

sábado, 19 de dezembro de 2009

1572) Le Monde: o aniversario de um pequeno grande jornal


O Le Monde, jornal que alimentou todo o meu período universitário europeu (mais de seis anos) e que continuou a frequentar a minha vida adulta, publicou uma edição facsimilar de seu primeiro número, aqui reproduzida.
Uma justa homenagem a seu próprio corpo redacional, editores, jornalistas e colaboradores, e um prêmio a seus muitos leitores, entre os quais me situo.
São 65 anos de atividade ininterrupta e sempre independente dos poderes constituídos. Meus votos para mais cem anos de vida ativa...
Paulo Roberto de Almeida

Les 65 balais (13 lustres) du “Monde”
Dans son édition du 19 décembre, le Monde nous a gratifiés du fac-similé recto verso de son premier numéro, daté mardi 19 décembre 1944. Un bonheur ! une mine de renseignements (notamment pour les enseignants) ! Il valait 3 francs, et son tirage se montait à 150 000 exemplaires.
Où l’on constate que le journal se réduisait à une feuille volante, un tract presque, de très grand format, comme tous les autres quotidiens de l’époque (il y en avait plusieurs dizaines à Paris). Il était imprimé très serré sur huit colonnes, avec un tout petit corps de caractère, ce qui faisait beaucoup à lire.
Aucune image, très peu de pub, mais déjà une (trop) grande place dévolue à la Bourse. Les cinémas parisiens (25) programment des films dont la plupart ne nous disent rien, sauf La Ruée vers l’or et L’Impossible M. Bébé. Il est beaucoup question de rationnement et d’épuration, et, évidemment, de la guerre.
Mussolini, qui sévit encore dans le nord de l’Italie, déclare toujours croire en la victoire de l’Axe ! Les amateurs de typo constateront à cette occasion que les citations (en l’occurrence celles de Benito) sont entre guillemets mais pas en italiques : la “marche” du Monde changera plus tard là-dessus. Une contre-offensive allemande vient de commencer dans les Ardennes. Ses premiers succès sèment la consternation dans les populations, qui craignent le retour de l’Occupation. Au même moment, les Alliés écrasent militairement la Résistance grecque à Athènes (des événements dont nous avons parlé sur ce blog) : alors qu’ils doivent battre en retraite dans les Ardennes, les Alliés se permettent d’engager des dizaines de milliers d’hommes (avec chars et avions) dans un pays pourtant abandonné par l’Axe. La guerre froide a commencé, même si elle ne dit pas encore son nom. Un petit article nous apprend que la filière espagnole est dès cette époque active pour repêcher les nazis.
La guerre du Pacifique occupe peu de place. On peut lire aussi une hagiographie de De Gaulle (ou il est qualifié notamment de prophète, excusez du peu) qui est l’article le plus long du journal, et qui donne une idée de l’adulation dont il était l’objet.
Postar um comentário